vers cartes postales anciennes
vers "Histoire et patrimoine"
Une chanson de 1953
VARENNES (Paroles de René Chevreux sur l'air de "Pigalle") C’est une rue, c’est une place, et quelques lointains hameaux Près de là coulent, la Frette et la Grosne, calmes et poissonneux cours d’eau C’est là le rendez-vous joyeux De tous les pêcheurs d’alentour C’est aussi celui des amoureux Qui viennent y cacher leur amour Un p’tit patelin, dans les champs, les jardins, qui sentent bon le foin ….. VARENNES Aux cafés, des Routiers, une avenue ombragée, une église sans clocher…. VARENNES Dans la rue quand rentre le troupeau Faut pas circuler en auto Vous resteriez là, que je saches, Des heures à crier : « Ah ! les vaches ! » Car depuis le « pâqué », y faut pas être pressé, si l’on veut traverser….VARENNES Mais vous en profiterez, pour rester écouter, les bons vieux papoter….d’VARENNES C’est en patois, que l’on parle, chez nos braves paysans Qui discutent, se disputent, à propos du remembrement Mais les Varnois ne sont pas tristes Ils ont leur temple de Gaieté Et pour applaudir leurs artistes Ils se retrouvent au Foyer Des oies, des jars, et de nombreux canards, habitent dans les mares…d’VARENNES Canards bavards, qui s’envolent de toutes parts, quand défile la fanfare…d’VARENNES Chez nous, le sport est à l’honneur L’équipe de foot est pleine d’ardeur Et les boulistes pervertis Chaque dimanche embrassent Dame Fanny. Et chaque mois, pour chasser ses tracas, on va au cinéma…..d’VARENNES Et les concerts, que tous les ans on nous sert, ne sont pas terre à terre….VARENNES A Varennes, on s’démène, le grand progrès n’est pas loin Très moderne, vrai modèle, sera not’ village-témoin. On mettra en pleine lumière Ce coin charmant, ce joyau Ne croyez pas que j’exagère Not’ pays sera bien le plus beau. Un foyer clair, un verger de bonne terre, une école Ménagère…VARENNES Dans les rues, plus de crottin, plus de trous ni de purin, ce sera vraiment rupin…VARENNES Les vaillants agriculteurs Défileront tous en tracteurs Et leurs femmes n’auront qu’à regarder Leurs machines astiquer, laver Toutes les maisons, et même les rues seront, éclairées au néon…QUELLE VEINE ! Soyons-en fiers, Paris c’est d’la petite bière, car la seule ville-lumière, sera…..........VARENNES ! (Créée par Raymond Storelli, au concert de l’Amicale des Anciens Elèves de Varennes-le-Grand, le 7 mars 1953)
Retour paged'accueilVillages Cultures Patrimoines en Sud Chalonnais